Manager : comment gérer sa colère ?

Un bon manager se doit de contrôler les aspects techniques et relationnels dans sa société. Être en bonne relation avec tout le monde est la clé d’une productivité abondante. Pour ce cas, il doit devenir un modèle. Pourtant, les obstacles qui peuvent se présenter ont une grande influence sur la personnalité. La colère est une émotion difficile à maitriser surtout quand on a un certain tempérament. Pour que le manager soit efficace, il est préférable qu’il sache se contrôler. Bien que les réactions soient naturelles et spontanées, la vie professionnelle demande une certaine discipline.

Comprendre ses émotions

Avant de les maitriser, il faut comprendre le fonctionnement des émotions. En premier lieu, un élément déclencheur fait son apparition. Par exemple, un salarié commet une grosse erreur en mélangeant deux produits destinés à la livraison. Cette information est envoyée au cerveau, ou plus précisément, au thalamus qui distribue à son tour ce stimulus dans le néocortex et dans l’amygdale. Inutile de se pencher sur ces termes scientifiques, l’idée est de comprendre que le néocortex se lie à la raison tandis que l’amygdale est le siège des émotions. De ce fait, le manager reçoit l’information et se met immédiatement en colère. Il prend des décisions irrationnelles et déstabilise l’entreprise. Le responsable ignore que management et gestion de la colère sont deux concepts interdépendants.

Prendre du recul et assumer ses responsabilités

Une fois que la colère a été identifiée, il est plus facile de faire une approche pour la contrôler. Notez toujours que peu importe la situation, vous êtes responsable de vos états et de vos comportements. En tant que manager, la maitrise de soi est indispensable. D’ailleurs, tout le monde doit avoir un minimum de technique pour se contrôler. Au lieu de laisser la colère vous envahir, il est préférable de choisir la raison. Même si la faute commise vient de l’employé, un bon manager sait qu’il a une part de responsabilité et en a pleinement conscience.

Se focaliser sur les solutions

Deux options s’offrent au manager lors d’une situation désagréable. Soit il devient violent, colérique et ne se contrôle plus, soit il se maitrise et recherche des solutions. N’oubliez pas que management et gestion de la colère sont étroitement liés. De plus, cette discipline montre son expertise et le rend plus professionnel. Alors, au lieu de blâmer l’employé qui a confondu les colis, le manager opérationnel reprend la situation en main, s’excuse auprès du client, s’assure de la bonne livraison et recadre le personnel pour ne plus refaire la même erreur. Ainsi, la colère est remplacée par une solution radicale.

Les avantages de faire appel à un coach professionnel en management
Comment coordonner son personnel ? Quelques techniques de gestion d’équipe